L’ascension de Bolsonaro et l’abrutisation de masse au Brésil et dans le reste du monde

Share Button

Si je poste cet article, c’est pour vous annoncer que le candidat d’extrême-droite, Jair Bolsonaro, a pratiquement atteint la barre des 50% pour le premier tour de la présentielle qui a eu lieu aujourd’hui au Brésil. Je pourrais espérer qu’il ne remporte pas le second tour, mais c’est très peu probable que mes souhaits aboutissent.

 

D’abord, je tiens à remercier Michel Mompontet pour m’avoir enlevé les mots de la bouche. En effet, l’intelligence, le bons sens et la sagesse reculent partout dans le monde, tandis qu’on assiste à la montée de l’abrutisation des masses partout dans le monde.

 

C’est notamment le cas en Italie où Salvini est plébiscité par l’écrasante majorité des Italiens alors qu’il ne faut pas oublier qu’il a prôné la “remigration” et même l’épuration ethnique dans son propre pays. Et désormais, les plus extrémistes parmi les Italiens s’opposent désormais non seulement à l’immigration dite illégale, mais également à l’immigration légale.

 

C’est également le cas en France, là où un nombre important de partisans inconditionnels du Rassemblement National (l’ex-Front National) font une véritable fixette sur les migrants, tandis que les autres questions essentielles dont la guerre et le changement climatique ne les intéressent guère. Ils ont même appuyé aveuglément et sans critique les extrémistes de Génération Identitaire qui sont accusés ce soir d’avoir agressé et séquestré des personnes sans défense. Je les ai signalés en abus pour trolling et incitation à la haine aveugle des Arabes et des migrants.

 

Et c’est également le cas au Canada, où la paranoïa anti-Trudeau et anti-islam, ainsi que le soutien aveugle et sans critique pour Andrew Scheer et les personnalités de droite et l’extrême-droite prennent de plus en plus de place, tandis que les questions comme la stigmatisation des Autochtones, la dépendance du Canada vis-à-vis des États-Unis et la haine primaire des États adversaires de l’Oncle Sam prennent de moins en moins de place dans la société canadienne.

 

Je pourrais espérer que l’ascension de la droite et l’extrême-droite soit stoppée d’ici les prochains mois, mais sinon, je crois que je pourrais penser à me couper de la plupart des personnes et rejoindre une communauté dite libertaire avec des règles autonomes par rapport à celles des masses lobotomisées.